La montagne entre nous

Canal+
09:55 - 11:47

Après l'annulation de leur vol en raison de problèmes météorologiques, un docteur, Ben Bass, et une reporter-photographe, Alex Martin, sur le point de se marier, trouvent le moyen de louer un petit avion pour se rendre à bon port. Ils ont a peine fait connaissance avant que le vol s'achève tragiquement. Alex et Ben survivent au crash. Alex étant blessée à la jambe, Ben préfère rester sur place dans l'attente des secours. Alex lui révèle alors que le pilote n'a pas fait de fiche de vol : personne ne sait qu'ils sont là. Afin de survivre, elle pousse Ben à quitter la carcasse de l'avion et à arpenter la montagne... Critique : Quand sa scène de crash aérien est réussie, un film n’est jamais totalement raté. Ici, Kate Winslet et Idris Elba embarquent dans un coucou alors qu’une tempête cloue au sol les jets de ligne. Ils ne se connaissent pas : elle est à la veille de se marier — ça serait mal vu d’arriver en retard —, il doit opérer d’urgence un ­patient. Le vol privé affrété en catastrophe vire à la catastrophe tout court. Séquence secouante où Beau Bridges, pilote rougeaud, est victime d’un malaise en plein vol : AVC et météo précipitent l’avion en pleine montagne. Le chirurgien (forcément rationnel) sauvera-t-il la photographe (forcément intuitive) ? Ou l’inverse ? S’ils survivent au froid, quid du mariage prévu (et, accessoirement, du malade) ? Le plus curieux, dans ces aventures enneigées, est qu’elles soient réalisées par Hany Abu-Assad, néerlando-palestinien dont on avait aimé Omar et Paradise now : il est ici un exécutant de commande, qui ne se sort pas si mal de la chose, si l’on est 1/ bon public, 2/ sous un plaid en novembre. Le charme des comédiens est le principal atout du projet : Idris est un roc de masculinité douce ; Kate a survécu au Titanic, c’est dire.
 
Chargement...
Chargement...