La Méditerranée va-t-elle passer l'été ?

Arte
16/05/18 ~ 09:25 - 10:55

Révélations à la clé, cette enquête recense les dommages engendrés par la course au profit sur l'écosystème de la Méditerranée. Va-t-elle bientôt devenir la plus grande mer morte du monde ? Alors qu'elle abrite 10 % de la biodiversité de la planète, de nombreux signaux attestent que cette mer semi-fermée se trouve au bord de l'épuisement. La pression démographique accrue, le tourisme de masse et l'intensification du trafic des paquebots de croisière, le bétonnage et les installations industrielles affectent la qualité de ses eaux. Les riverains accumulent les maladies et les conséquences sociales se révèlent aussi dramatiques : tandis que promoteurs, agents touristiques ou édiles s'enrichissent en s'emparant du littoral, d'autres s'appauvrissent, à l'instar des artisans pêcheurs confrontés à une baisse inquiétante de leur activité. Critique : Berceau de plusieurs civilisations, la Méditerranée attire le monde entier. On se presse sur ses côtes splendides, mais le succès a un prix : celui de la survie de cette mer intérieure, menacée d’asphyxie. Découpé en chapitres, le film énumère les périls nombreux qui la défient — démographie, trafic maritime non régulé, pollution industrielle et domestique — et questionne les choix de développement souvent adoptés pour le profit de quelques-uns. Ainsi, le Monténégro, dont les fjords ont longtemps été préservés, construit des marinas destinées aux ultrariches. Palma de Majorque, Marseille, Barcelone agrandissent leurs infrastructures portuaires pour accueillir des superpaquebots, véritables parcs d’attractions flottants, en faisant fi des pollutions provoquées par ces géants énergivores. Beyrouth se débat avec une masse de déchets entassés sur son littoral, déjà convoité par l’appétit de promoteurs. Combien de temps l’écosystème pourra-t-il tenir, interrogent Pascal Canfin, directeur délégué du WWF France, et Corinne Lepage, députée européenne ? D’autant qu’aucune coordination n’existe entre les dix pays du pourtour méditerranéen. Un état des lieux alarmant.