Juno

LCP
17/06/18 ~ 14:30 - 16:00

Les tribulations d'une adorable ado enceinte et de son entourage. Délicieuse comédie admirablement dialoguée et révélation : Ellen Page, petit miracle de justesse, d'humour et d'émotion. Critique : | Genre : Zazie dans le pétrin. Comment raconter, sur trois saisons, les tribulations de Juno, une adolescente enceinte, sans tomber dans le mélo facile ou la gaudriole lourdingue façon American Pie ? En ciselant une comédie euphorisante et délicate, un portrait de fille comme on en voit peu. Juno rayonne dès la première image. Energique, râleuse, gouailleuse, jamais à court de vannes, elle se shoote à l’autodérision afin de tenir le coup. Ce petit miracle bavard et bravache s’appelle Ellen Page, une jeune actrice canadienne qui évoque Zazie, l’irrésistible mouflette de Raymond Queneau. Le réalisateur parvient à débarrasser la comédie grand public de son épaisse couche de maquillage, à donner chair et vie à des personnages et à un milieu trop souvent réduits à une caricature misérabiliste. C’est que Jason Reitman tient à ce que ses héros, attachants et imparfaits, aient toujours le choix : être enceinte ou pas, être prolo ou bourgeois, la crédibilité des personnages naît de cette liberté. A travers eux, il défend, plus que tout, le libre arbitre. Ce film sur une fille qui devient mère avant de devenir femme n’embellit pas la réalité, les rapports de couple, la famille, la sexualité. Mais il les oxygène considérablement.
 
Chargement...
Chargement...