Joan Miró

Arte
Le feu intérieur
21/10/18 ~ 05:15 - 06:05

A la faveur d'une rétrospective au Grand-Palais, une exploration de l'oeuvre de l'artiste catalan Joan Miró, entre imagination débridée et lucidité radicale. Critique : Joan Miró est physiquement omniprésent dans ce documentaire bien construit, à base de nombreuses archives. Sa simplicité, sa malice lorsqu’il évoque son œuvre suivent un précepte clair : « Les dogmes m’ennuient. Je veux avant tout une liberté absolue et totale, que personne ne m’impose une ligne de conduite. » Les différentes périodes de son parcours, clairement analysées, offrent une excellente introduction à l’actuelle rétrospective du Grand Palais (1) . Mais la réalisation insiste avec bonheur sur le Miró moins connu, à travers le témoignage du fils du céramiste qui lui apprit à maîtriser la flamme, la cendre, la fumée de la cuisson au bois ; celui du fils de son fondeur évoquant la naissance d’une sculpture ; l’intervention de Royo, le lissier avec qui le Catalan, à 75 ans, se lança dans quinze tapisseries gigantesques. Et voir Miró, en sa dernière période, affronter physiquement la couleur, brûler, lacérer ses toiles pour défier le marché de l’art, créer les décors et costumes d’une pièce anarchiste pour choquer le bourgeois de Barcelone, tout cela donne une image subversive peu connue.   (1) Lire notre hors-série Miró, en kiosques.