In Bed With Madonna

Arte
26/08/18 ~ 00:45 - 02:40

Alek Keshishian a suivi la chanteuse durant sa tournée mondiale, «The Blond Ambition Tour». Les images dévoilent le quotidien de la star, ses moments d'intimité avec l'acteur Warren Beatty, son «boy-friend» d'alors, sa complicité avec ses danseurs avant, pendant et après le spectacle. «The Blond Ambition Tour» est marqué par les provocations de Madonna. Sa simulation de masturbation sur scène entraîne des incidents «diplomatiques» dans quelques-uns des pays traversés. Son père, enfin, découvre le spectacle controversé de celle qui fut sa petite Louise Ciccone... Critique : Tourné pendant le Blond Ambition Tour, la troisième tournée mondiale de Madonna, dans la foulée de son album Like a prayer, ce doc in vivo reste passionnant aujourd’hui. Entamée le 13 avril 1990 dans la ville japonaise de Mukuhari, cette tournée se concluait quatre mois plus tard à Nice. Au total, la Madone avait chanté dans vingt-sept villes : un marathon, un sacerdoce. Ses prières rituelles avec son équipe avant d’entrer en scène, son interprétation très « hot » de Like a virgin, et la police guettant dans les coulisses des gestes de masturbation pour interdire le spectacle, ses rapports fusionnels, maternels avec ses danseurs jusque sous les draps : on est bien « in bed » avec elle. Au plus près de ce sacré bout de femme, narcissique assumée, vraie perfectionniste, provocante et boy-scout, le cœur sur la main et la main sur le pubis. Il y a presque trente ans, ce film prouvait déjà que Madonna était increvable, faite pour durer, et nous étonner encore et encore.
 
Chargement...
Chargement...