Haut les filles

Canal+
04/09/20 ~ 09:23 - 10:39

Le rock est né en France en 1949 avec Edith Piaf chantant pour son amour Marcel Cerdan disparu le matin-même. Si le rock a longtemps été une affaire d'hommes, le phénomène "Me Too" est passé par là : rock, femmes et féminisme se conjuguent naturellement. Izïa Higelin, Clara Luciani, Lou Doillon, Imany, Jehnny Beth du groupe Savages... La liste de celles qui réinventent en permanence les codes et les expressions de ce genre musical est longue... Dix chanteuses charismatiques reviennent sur soixante ans de rock français... - Critique : « En France, on n’a pas de pétrole mais on a des pétroleuses », claironne la voix off de ce documentaire dédié au rock hexagonal au féminin. Rock au sens large, puisque les deux auteurs, plumes historiques et masculines du journal Libération, François Armanet et Bayon, font naître le mouvement avec Edith Piaf, quelques années avant les roulements de pelvis d’Elvis. Ensuite, la parole y est uniquement donnée aux femmes. Dix chanteuses françaises emblématiques, des années 1960 à nos jours : Françoise Hardy, Brigitte Fontaine, Elli Medeiros, Vanessa Paradis, Charlotte Gainsbourg, Imany, Jeanne Added, Lou Doillon, Jehnny Beth (Savages) et Camélia Jordana. Ces dix Marianne du rythme binaire, choisies avec intelligence, témoignent des difficultés rencontrées pour imposer leur voix dans une industrie et une société volontiers paternalistes. Leurs interviews face caméra, d’un intérêt inégal (une minute brute de décoffrage de Brigitte Fontaine ou d’Elli Medeiros vaut dix banalités de Vanessa Paradis), sont heureusement complétées par des archives savoureuses. Au micro d’une Mireille Dumas décontenancée par tant de naturel, Catherine Ringer, la moitié déglinguée des Rita Mitsouko, avoue qu’elle en pinçait, ado, pour François le bossu, le héros de la comtesse de Ségur… Au terme de ce portrait de groupe, on a la confirmation que le rock n’a jamais été une question de sexe, d’âge ou de revendication, mais d’attitude. Le mot de la fin revient à la doyenne du rock français, Brigitte Fontaine : « Je suis une vioque, mais je vous encule quand même. Avec un nougat de Montélimar, évidemment. »