Guibord s'en va-t-en guerre

LCP
03/01/21 ~ 12:30 - 14:00

Cette comédie politique québécoise sur la démocratie est une fable caustique finement agencée. Un "feel-good" movie politique drôle, grinçant et malin. - Critique : Le Canada doit-il déclarer la guerre au Moyen-Orient ? Le rapport de force entre pacifistes et bellicistes étant équilibré, la décision incombe au seul membre du Parlement du Québec à ne pas s’être encore prononcé : un ex-champion de hockey. En cas de vote « pour », on lui promet un poste de ministre… Mais sa fille l’a prévenu : qu’il s’avise d’envoyer sa génération au front, et ce sera la rupture. Face au dilemme, Guibord peut compter sur son stagiaire, Souverain, étudiant haïtien en sciences politiques qui devient son éminence grise. L’ambition de cette comédie politique est de taille. Philippe Falardeau s’en sort très bien, avec un sens du rythme et de la satire qui lui permet de contourner bien des pièges, à commencer par la peinture d’une classe politique corrompue et cynique. Fable caustique sur la responsabilité, le film renverse malicieusement les rapports Nord-Sud en faisant du stagiaire, ressortissant d’une ex-dictature du tiers-monde féru de Rousseau, le révélateur des hypocrisies et des défaillances du système.