Good Night, and Good Luck

Arte
27/07/20 ~ 14:05 - 15:35

L’histoire véridique d’un journaliste de CBS qui eut le courage de lutter contre le maccarthysme. Mise en scène carrée et intense, noir et blanc chic et grande performance de David Strathairn. - Critique : Curieux objet cinématographique évoquant presque une pièce de théâtre filmée en noir et blanc, le deuxième film réalisé par George Clooney reconstitue une page de l’histoire américaine méconnue. « Good night, and good luck », c’est la formule rituelle que le journaliste Edward R. Murrow adressait aux spectateurs à la fin de See It Now, son émission d’information diffusée sur la chaîne CBS au début des années 1950. En 1953, il s’attaqua au sénateur McCarthy, champion de la lutte contre le communisme, pour dénoncer ses pratiques antidémocratiques et montrer que sa chasse aux sorcières piétinait les libertés civiques. Ce combat entre pouvoirs médiatique et politique prend la forme d’un show oppressant, dans l’atmosphère confinée et tendue du plateau de See It Now, où Murrow et ses journalistes osent braver McCarthy. De la part de Clooney, démocrate engagé, il y a là une invitation à réfléchir sur le rôle de la télévision dans la défense de la démocratie. Ed Murrow le fit lui-même. S’il l’emporta contre McCarthy en précipitant sa disgrâce, le journaliste vedette y laissa peu ou prou sa carrière. Il en tira des leçons sur le petit écran, dont il scruta jusqu’à sa mort les mœurs et la morale avec un œil intraitable.