Etoilé.e.s

Canal+
25/05/18 ~ 13:35 - 15:25

Passionnés par leur métier, les grands chefs attendent la reconnaissance, de leurs clients bien sûr, mais aussi des critiques, et tout particulièrement d'un guide gastronomique : le célèbre Michelin. Identité, qualité du produit et créativité sont des critères essentiels dans l'attribution des précieuses étoiles. Pour les chefs, l'obtention d'un ou plusieurs macarons a valeur de consécration. Mais que représente réellement pour eux cette reconnaissance ? Quels sacrifices sont-ils prêts à consentir ? Comment font-ils pour se renouveler sans cesse ? Et surtout, quel héritage gastronomique souhaitent-ils laisser ? Critique : C’est une planète singulière, une congrégation en blanc unie par la même religion de la cuisine. Mais qu’ont donc dans le ventre ceux et celles qui s’agitent derrière leurs casseroles et leurs sautoirs, mus par cette quête obsessionnelle du bon, du beau mais aussi des étoiles Michelin ? Pendant une année, les auteurs de ce documentaire se sont glissés dans le sillage de quatre virtuoses des fourneaux, à Paris, Oslo, Madrid et Tokyo — points névralgiques de la scène culinaire contemporaine — pour observer le ballet millimétré de cette gastronomie haut de gamme. Sylvestre Wahid, Esben Holmboe Bang, María Marte et Yoshihiro Narisawa, quatre chefs aux trajectoires disparates, mais tendus vers un même objectif : exceller et se distinguer aux yeux du guide suprême qu’est le petit livre rouge dans le métier. Une femme et trois hommes en prise avec leur époque, saisis dans leur écosystème : l’Inox de leur cuisine, mais aussi le vert de la nature, au plus près du produit. Chacun à sa façon témoigne des mutations de la haute gastronomie autant que de ses invariants. Ténacité, discipline, perfectionnisme, mais aussi place grandissante donnée à l’esthétique, prise en compte des enjeux écologiques et locavores, connexion avec les producteurs autant qu’aux réseaux sociaux… Au-delà de la course aux étoiles qui confère au récit sa tension dramatique, ces destins croisés composent un portrait type du grand chef millésime 2018. Autant que le tableau sans frontières d’une haute gastronomie aux pulsations désormais mondialisées.