Elizabeth

Arte
13/11/18 ~ 13:35 - 15:35

Biographie très empesée d'Elizabeth Ire, dite la Reine vierge, qui vient juste de succéder à sa demi-sœur Marie Tudor. Elle va affronter son lot de complots et d'intrigues. Cate Blanchett est un peu trop lisse, les seconds rôles sont navrants, Eric Cantona en tête, surréaliste ! Critique : La reine Marie Tudor a très mauvaise mine, en l'an de grâce 1554 : le cancer ronge ses entrailles, et la guerre religieuse, celles de son pays. Catholique exterminatrice, elle voue une haine féroce à sa demi-soeur Elizabeth, protestante élevée à l'écart. Lorsque Marie rend l'âme, Elizabeth lui succède sur le trône d'Angleterre. A 25 ans, la nouvelle reine découvre un monde de corruptions, manigances et traîtrises... Cette saga historique est présentée comme la première biographie filmée d'une souveraine méconnue. Erreur : il y a presque soixante ans, Bette Davis avait déjà campé une inquiétante Elizabeth à frisettes et collerette dans The Private Life of Elizabeth and Essex. Soigneusement académique, envahi de choeurs en latin hors de propos, le film ressemble à un ennuyeux colloque international. Le metteur en scène (auteur de La Reine des bandits) est un Indien sagement probritannique, et l'actrice principale, une Australienne joliment shakespearienne, entourée de trois Français égarés, plus ou moins volontairement comiques. Fanny Ardant et Vincent Cassel en rajoutent un peu trop dans l'arrogance libertine typiquement de chez nous. Et si Eric Cantona a indéniablement perfectionné son anglais sur les pelouses de Manchester, il n'a pas trouvé le masseur adéquat pour soigner le torticolis que semblent lui causer ses costumes empesés. Marine Landrot
 
Chargement...
Chargement...