Donnybrook

Canal+
07/12/20 ~ 00:00 - 01:39

Jarhead Earl, un ancien Marine, en est réduit à vivre dans une caravane avec son épouse, atteinte d'un cancer, et ses deux enfants. Pour tenter de sortir sa famille de la misère, il décide de participer au Donnybrook, une compétition de boxe à mains nues dont la récompense se monte à 100 000 dollars. Pour payer les droits d'entrée, Earl commet un hold-up dans une boutique. Au Donnybrook, Earl va devoir combattre Angus, un dealer hyper violent... - Critique : « Donnybrook », c’est le nom d’un tournoi clandestin, quelque part dans un bourbier pourri de l’Amérique profonde. Des combats en cage et à mains nues, où tous les coups sont permis, et les compétiteurs prêts à mourir pour quelques milliers de dollars. Jar (Jamie Bell, tendu, bouleversant, à des millions d’années du petit danseur qu’il fut dans Billy Elliot), un vétéran père de famille, espère ainsi gagner à coups de poings un avenir pour lui et les siens. Du mobile home où il vivote avec deux gamins et une femme toxico, jusqu’à la mêlée bestiale qu’il cherche à rejoindre, son destin croise celui d’autres personnages tout aussi déglingués… Le cinéaste indépendant Tim Sutton vise bien au-delà du polar. Il déploie une tragédie, soigne les vides, ceux des regards et des âmes comme ceux des paysages, routes nocturnes, champs frémissants et forêts squelettiques. Ce récit virtuose s’accommode de quelques lenteurs, mais réussit à mêler constamment l’humanisme et un cynisme féroce, entre une version moderne des Raisins de la colère et la cruauté nihiliste du Killer Joe de William Friedkin.