Destination Pluton

Arte
10/09/18 ~ 06:20 - 07:10

En juillet 2015, la sonde New Horizons s'est approchée de Pluton et a pu la survoler à basse altitude. De nombreuses données ont pu être recueillies et envoyée en direction de la Terre. Le diamètre de Pluton fait les 2/3 de celui de la Lune. Pourtant, d'étranges similitudes avec la planète Mars ont été relevées par les experts. Les membres de la Nasa ayant collaboré à la mission New Horizons exposent quelles sont les avancées obtenues par ce survol de la sonde. Découverte en 1930, Pluton a longtemps été considérée comme la neuvième planète du système solaire, située juste après Neptune. Cet astre est principalement composé de roches, de méthane glacé, d'eau et d'azote. Critique : La mission New Horizons de la Nasa ? C’est encore feu l’astrophysicien Stephen Hawking, aperçu dans ce doc, qui en parle le mieux : « A des milliards de kilomètres de la Terre, une petite sonde robotisée va nous faire découvrir les mystères de Pluton. » Jamais un tel objet céleste, essentiel pour comprendre la formation de notre Système solaire, n’avait été exploré. La sonde New Horizons a quitté la planète bleue en 2006 pour une odyssée de l’espace longue de neuf ans et de 4,8 milliards de kilomètres ! Au fur et à mesure qu’elle approchait du but, les images de la planète naine se précisaient. En juillet 2015, l’engin survolait enfin Pluton et sa lune la plus proche, Charon, non moins énigmatique, et alimentait la Nasa en gigaoctets d’images en haute résolution. Grâce à New Horizons — et un peu à ce film —, Pluton n’est plus un point dans le ciel mais un monde réel. Des images en 3D à couper le souffle permettent de survoler enfin ces territoires. Au-delà de l’émerveillement, on comprend à quel point les phénomènes géologiques du système plutonien échappent encore aux scientifiques, loin de la précision des paysages modélisés de Mars ou de la Lune. D’autant que la mission New Horizons n’est pas terminée : la sonde poursuit actuellement sa course dans la ceinture de Kuiper, zone composée de corps glacés où naissent les comètes. Ce doc est donc déjà quelque peu daté…