De Gaulle, le monarque et le Parlement

LCP
02/01/21 ~ 19:59 - 20:51

Il est le sauveur de la France, celui qui en 1940 a dit non à la défaite, à la collaboration et à l'asservissement, celui qui a voué sa vie entière à lutter pour la grandeur et pour la restauration de la souveraineté nationale. Mais le fondateur de la Cinquième République fut aussi un Président critiqué pour avoir considérablement renforcé le pouvoir exécutif au détriment de celui des assemblées au nom de l'efficacité. Un président-général accusé par ses opposants d'autoritarisme, de "violer la constitution" et de porter atteinte à la démocratie. Charles de Gaulle fût-il un dictateur qui s'ignore, un monarque éclairé ou un démocrate visionnaire ?