Crawl

Canal+
11/04/20 ~ 22:10 - 23:35

A la télévision, les autorités de Floride avertissent les habitants de l'arrivée d'un ouragan violent. Il est temps pour la population de plier bagage. Sans nouvelles de son père, Hayley prend tous les risques et part à sa recherche. La jeune femme le retrouve grièvement blessé dans le sous-sol de la maison familiale. Pour le père et la fille, impossible de quitter les lieux sans l'aide des secours. Ces derniers finissent par arriver mais ce qu'ils ne savent pas, c'est que la montée des eaux a provoqué la présence d'immenses alligators. Hayley, elle-même blessée à la jambe, et son père vont tout tenter pour sauver leur peau... - Critique : En quinze ans de carrière à Hollywood, le Français Alexandre Aja a signé deux excellents remakes de classiques du ­cinéma d’épouvante — La colline a des yeux (2006) et Piranha 3D (2010) — et, ­hélas, pas grand-chose d’autre. L’accablant Crawl s’ajoute à la demi-douzaine de films d’horreur écrits et/ou réalisés par ses soins et à la chaîne. Héritant d’un scénario d’une effroyable pesanteur, Aja aurait pu détourner la commande avec l’ironie dont il avait fait preuve dans son film de poissons carnivores. Mais il donne dans la psychologie à 2 dollars et multiplie les retours en arrière pour expliquer les relations hou­leuses entre la nageuse professionnelle et son ancien entraîneur de père, tous deux prisonniers d’une maison inondée par une tornade et infestée d’alli­gators. La résilience peut faire des miracles, certes, mais elle ne permet pas de bat­tre un crocodile au crawl avec une fracture ouverte.
 
Chargement...
Chargement...