Black Panther

Canal+
24/02/19 ~ 07:40 - 09:50

Après la mort de son père le roi du Wakanda, T’Challa accède au trône de cette nation africaine isolée et technologiquement très avancée. Ulysse Klaue, un vieil ennemi ressurgit et fait alliance avecErik Killomonger. Le pouvoir du jeune roi est alors menacé. Il ne peut éviter le conflit où est en jeu le destin de son royaume, mais également celui du monde entier... Critique : Avec son nouveau super­héros félin et griffu, le studio Marvel fait endurer à l’Afrique ce qu’il avait infligé à la mythologie nordique dans Thor : une mutation clinquante et grandiose, vers un univers de fantasy kitsch. Où ledit Black Panther règne sur le Wakanda, pays imaginaire et futuriste, dont l’esthétique « afro-tech » se situe quelque part au sud du Roi Lion et à l’ouest de Dubai. Un paradis caché, menacé par les plans révo­lutionnaires d’un activiste énervé ­(Michael B. Jordan, méchant plus charismatique que le gentil de l’histoire, Chadwick Boseman), qui veut armer ses frères opprimés dans le monde. Au-delà de l’habituel assaut de bagarres spectaculaires et des effets spéciaux assortis, le film prend en effet son titre très au sérieux : Black Panther évoque, bien sûr, le nom du mouvement radical des années 1960. Et comme on est chez Marvel, le débat de fond, entre solutions politiques et tentation de la lutte armée, pèse aussi lourd que le marteau de Thor. Dommage, car ce divertissement est tout de même le premier grand spectacle 100 % « black power ».