Après vous...

France 2
08/05/20 ~ 12:50 - 14:25

Comédie légère sur le principe des vases communicants. Avec un art imparable de soigner les rougeurs de peau, nées d'un désir inexprimable. - Critique : | Genre : comédie délicieuse. Un altruiste et un dépressif : Pierre Salvadori part de ces deux figures, et les inverse grâce au bon vieux principe des vases communicants. Le serviable compulsif, c'est Antoine. Le suicidaire, c'est Louis, inconsolable d'avoir perdu Blanche. Un soir, Antoine décroche Louis, en train de se pendre. Puis se met en quatre pour réparer sa vie, allant jusqu'à retrouver Blanche, fleuriste de son état... Ce triangle amoureux, comme le magasin de Blanche, petite boutique au coin de la rue, est lubitschien : il mêle burlesque et allusions sexuelles. Face à la drôlerie mélancolique de José ­Garcia, les réactions à retardement de Daniel Auteuil sont hilarantes. Et en fille pas facile, mais « très conciliante tout de même », Sandrine Kiberlain est exquise. Quand Antoine et Blanche s'excusent de s'être embrassés avec tant de détails qu'ils en font une véritable scène d'amour, la pudeur se révèle le plus gracieux ­ressort de cette comédie où aider son prochain revient à lui faire un peu mal... — Guillemette Odicino