Agent orange, la dernière bataille

Arte
09/10/20 ~ 08:25 - 09:30

Dans le cadre de l'opération Ranch Hand, entre 1962 et 1971, les Etats-Unis ont déversé des millions de litres d'agent orange sur le territoire vietnamien, pour détruire les forêts où se cachaient les résistants du Front national de libération, et les cultures agricoles qui les nourrissaient. Après l'arrêt de cette guerre chimique, l'armée américaine a incinéré et enfoui les excédents de défoliant. L'usage de l'herbicide est pourtant resté autorisé dans les forêts et pâturages américains. Il a fallu attendre 1983 pour que Dow Chemical retire du marché ses produits contenant de la dioxine. En 2014, Tran To Nga, ancienne reporter dans la jungle sud-vietnamienne, victime des épandages, a assigné en justice 26 fabricants américains (dont Monsanto et Dow Chemical) depuis la France, où elle réside.