Agatha Christie, la reine du crime

Arte
07/10/18 ~ 06:05 - 07:00

Auteure la plus vendue et la plus traduite au monde, avec plus d'un milliard d'exemplaires publiés en anglais et autant dans les autres langues, la Britannique Agatha Christie (1890-1976) est considérée comme la pionnière du roman policier moderne. Mais la mère d'Hercule Poirot et de Miss Marple ne se limite pas à sa stature d'écrivaine à très grand succès. Elle fut aussi une femme anticonformiste et une aventurière. Tout en restant attachée aux traditions britanniques, cette farouche indépendante a incarné très tôt une forme d'émancipation. Avec les témoignages de son petit-fils Mathew Prichard et de son arrière-petit-fils James. Critique : Agatha Christie a romancé son autobiographie et « dissimulé tous les indices qui pourraient permettre de reconstituer sa vie », nous disent dès les premières minutes Guillaume Lebeau et Anne Martinetti — auteurs d’une biographie de l’écrivaine britannique qui souligne ce refus du dévoilement en adoptant la forme d’un roman graphique mettant en scène ses propres personnages : ­Agatha. La vraie vie d’Agatha Christie (éd. Marabulles). Que ne s’en sont inspirés André Schäfer et Anna Steuber ? Leur documentaire n’accorde pas la moindre place à la fantaisie christienne et déroule bêtement le parcours de « la reine du crime » comme il le ferait de n’importe quelle vie. S’il utilise quelques cases de la bande dessinée, c’est pour ne rien en faire, comme il parsème son montage de vues illustratives du Devon et de régions du monde qu’Agatha a pu traverser. Ce documentaire on ne peut plus fade, comme l’adaptation qui le précède sur cette même chaîne (1) , n’en est pas moins parfaitement documenté. Donnant la parole à quelques connaisseurs de la vie et de l’œuvre d’Agatha Christie, il nous garde une oreille et un œil entrouverts, à défaut des deux.   (1) Rendez-vous avec la mort, à 20h50.