1940-1944 : les années noires du palais Bourbon

LCP
18/11/19 ~ 20:30 - 21:30

C'est un des secrets les mieux gardés de l’Occupation : le Palais Bourbon, symbole de la République, a connu une page sombre de son histoire pendant la Seconde Guerre mondiale. Entre 1940 et 1944, l'occupant a installé en ces lieux une bonne partie de son administration, allant même jusqu'à y tenir le procès de sept jeunes Français. Fernand Zalkimow, 19 ans, Robert Peltier et Tony Bloncourt, 20 ans, Christian Rizo, 19 ans, Pierre Milan, 17 ans, Roger Hanlet, 19 ans et Acher Semahya, 27 ans. Issus des couches populaires, ils étaient ouvriers ou étudiants. Leurs crimes : attentats contre l’armée allemande, atteinte à la sûreté de l'Etat, entente avec l’ennemi. Le qualificatif de communiste leur est attribué dès le début de l'enquête. Dans l'enceinte de l'Assemblée nationale, ils sont jugés au nom du peuple allemand.
 
Chargement...
Chargement...