1918 : la révolte des marins

Arte
30/10/18 ~ 23:15 - 00:50

La mutinerie des marins de Kiel, prélude à l'effondrement de l'Empire allemand, racontée par des personnalités politiques comme la députée Sahra Wagenknecht. Critique : 30 octobre 1918. L’armistice qui mettra fin aux affrontements de la Première Guerre mondiale approche. Sur le cuirassé SMS ­König, les matelots allemands ne veulent plus faire les frais du conflit. L’état-major de la marine décide pourtant de les envoyer au combat — autant dire à une mort certaine — contre la Royal ­Navy britannique. Pour l’honneur. Eclate alors une mutinerie restée dans les annales. Ramenés à Kiel, port militaire impérial du Schleswig-Holstein (nord de l’Allemagne), pour être punis, les marins feront preuve d’une courageuse insoumission. Combinant scènes rejouées, images d’archives et analyses politiques, cette reconstitution chronologique de la révolte des marins de Kiel et des tractations politiques qui s’ensuivirent, prélude à la Révolution allemande de 1918-1919, éclaire d’une nouvelle ­lumière un événement considéré par le social-démocrate (SPD) Björn Engholm comme l’un des « plus importants mais sous-­estimés de l’histoire contemporaine allemande ». Le point de vue de la députée Sahra Wagenknecht enrichit la réflexion sur la violence légitime qui peut s’exercer contre le pouvoir dans une situation critique. Hélas, l’aspect romantique des scènes reconstituées prend trop souvent le dessus dans ce film pourtant rigoureux et riche d’enseignements.