1917, «La Fayette nous voilà !»

France 3
22/11/18 ~ 03:05 - 04:05

De 1917 à 1918, deux millions de soldats américains traversent l'Atlantique pour combattre dans les tranchées, aux côtés des poilus. Le documentaire raconte cette découverte mutuelle, cette rencontre entre l'ancien et le nouveau monde, faite d'étonnement respectif, d'amitié, mais aussi d'incompréhension et de confrontation. Entre ces deux peuples, le choc culturel est parfois assez violent, tant leur façon de vivre est diamétralement opposée. Ainsi, si les Américains sont attendus comme le Messie par des Français épuisés de trois ans d'un conflit impitoyable, certaines de leurs attitudes surprennent, voire choquent les soldats français. Inversement, les Américains, s'ils rendent hommage aux Français pour leur bravoure, n'hésitent pas à critiquer leurs moeurs et à dénoncer la saleté et l'archaïsme de la France. Critique : Avril 1917. Les Etats-Unis entrent en guerre aux côtés des Français et des Anglais, rompant avec leur politique isolationniste. Depuis trois ans, le combat fait rage dans les tranchées. Deux millions d’Américains débarquent sur l’Ancien Continent. Ces jeunes sammies, affichant une fraîcheur et une insouciance insolentes, offrent un contraste saisissant avec les poilus amoindris et exsangues… Plutôt que de se focaliser sur le contexte historique et diplomatique de l’intervention américaine dans la Grande Guerre, le documentaire s’attarde sur le ressenti des soldats, en adoptant un ton assez léger. S’appuyant sur des témoignages cocasses ­tirés de leur correspondance, le récit met en lumière les préjugés qui ont la vie dure dans ce choc des cultures : « Si vous ne voulez pas qu’un Français trouve quelque chose, cachez-le sous une savonnette », révèle un des boys. On y apprend que toute leur maîtrise du français se résume à la question existentielle « Voulez-vous coucher avec moi ? » Le film rend également hommage aux soldats afro-américains du 369e régiment d’infanterie, qui firent découvrir le jazz à des Français émerveillés. Si ce regard croisé entre grenouillards et sammies est riche en anecdotes plaisantes sur leur relation ambivalente, il agace par un ton trop théâtral et une musique omniprésente.
 
Chargement...
Chargement...