Loin de la foule déchaînée, diffusion du 11/12/20

M6
11/12/20 ~ 01:20 - 03:25

Le destin amoureux d'une jeune femme indépendante, dans l'Angleterre victorienne. Une agréable adaptation de l'œuvre de Thomas Hardy. - Critique : | Genre : académisme soigné. Thomas Vinterberg est décidément un type difficile à suivre : autrefois pilier du Dogme énoncé par Lars von Trier, avec le glaçant et radical Festen, il est devenu un cinéaste touche-à-tout, passant de la romance d'anticipation (It's all about love) au drame misanthrope controversé (La Chasse). Série d'exercices de style auxquels il ajoutait, en 2015, la saga littéraire en costumes. Adapté d'un roman de Thomas Hardy (déjà porté à l'écran en 1967 par John Schlesinger), le film nous invite dans les granges et les bocages de l'Angleterre victorienne, où une jeune femme précocement moderne et libre balance entre trois prétendants. Dans cette reconstitution soignée, on retrouve les thèmes favoris de l'écrivain : passions et rapports humains ployant sous les convenances. Tout cela est agréable à contempler, interprété avec beaucoup d'élan et de sensibilité. Impossible, cependant, de déceler la patte du cinéaste dans ces scènes élégamment académiques, très loin de la cruauté délicate et de la singularité d'une autre adaptation de Thomas Hardy : Tess, par Roman Polanski. — Cécile Mury