La vie est un long fleuve tranquille, diffusion du 23/08/18

TMC
23/08/18 ~ 22:25 - 00:10

Les Le Quesnoy, bourges cathos, versus les Groseille, populos beaufs. Humour vitriolé, répliques cultes, troupe d'acteurs hilarants. Familles, je vous hais. Critique : | Genre : comédie culte. Il était une fois deux bébés, nés le même jour dans la même maternité. L’un appartenait à la famille Le Quesnoy, de bons ­catholiques élevés dans le tweed et l’eau bénite. L’autre était le petit dernier de la famille Groseille, horde de prolos élevés dans la dèche et le Formica. Le destin voulut qu’une vilaine fée intervertît leurs bracelets et leurs existences. Venu de la pub, Etienne Chatiliez inventait, pour son premier film, une satire sociale d’un nouveau genre, d’une méchanceté acidulée, aux personnages trop stéréotypés pour être subversifs, mais ­assurément drôles. Chaque comédien réussit un morceau de bravoure — jusqu’à Patrick Bouchitey en curé guitariste. D’une rediffusion à l’autre, ce spot géant et rigolard à la gloire de nos odieux compatriotes paraît tour à tour vulgaire ou décapant, hilarant ou méprisant : on ne se baigne jamais dans le même fleuve !